La tendance DÉCOLLETÉ MAÎTRISÉ

18 février 2019

Si les décolletés ultra-plongeants sont à la mode depuis maintenant plusieurs saisons, la tendance se confirme avec une lingerie plus design dans ses modèles, telle une accessoirisation d’une silhouette prêt-à-porter. Ainsi on affiche dentelles et autres bretelles aux nouvelles finitions délicatement travaillées, pour conférer un look habillé à un décolleté maîtrisé.

On doit d’abord cela à un phénomène social avec l’anniversaire des 50 ans de mai 68. Beaucoup de choses se sont greffées à cet anniversaire comme le récent mouvement #metoo qui a libéré une prise parole. Les femmes sont en train d’inventer une nouvelle féminité, qui se veut plus engagée, qui n’a pas peur de séduire, de sublimer son corps pour se faire plaisir avant de séduire le regard d’autrui.

Aujourd’hui, elle est devenue un accessoire voire une vraie pièce de mode (Opaak). Et dans cette idée, on se rend compte que la lingerie se donne à voir et entrevoir (Aubade, Lingadore, Maison Close). On ne la cache plus (Soft Strech, Passionata). On remarque toujours plus un vrai travail autour du décolleté : le jeu sur les bretelles n’a pas d’autre finalité que de valoriser la poitrine, quelle que soit l’encolure qui la révèle (Hanro, Piège, Chantelle). C’est pour ça que ces bretelles, parfois totalement exemptes d’élastique, deviennent de plus en plus larges et de ce fait, de plus en plus présentes.

Avec les dentelles, il y a une volonté de sublimer les décolletés avec des soutiens-gorge qui autorisent une certaine audace (Black Limba, Chantal Thomass, Maison Lejaby). Pas forcément pour une séduction outrancière mais plutôt avec une volonté d’inventer cette nouvelle féminité revendiquée et maîtrisée.

En 1987, dans la chanson de Caroline Loeb, une femme était « passive et pensive en négligé de soie », elle se montre aujourd’hui nettement plus active et actrice dans une lingerie de tous les conforts, même stylistique.


Opaak

Chantal Thomass

Black Limba

Hanro

Restez au courant des actualités du salon et du marché

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux